www.guineequatoriale-info.net  Le portail de la Guinée Equatoriale d'informations (Ge-Infonet). Ce site est à la porté de tous les internautes qui veulent publier leurs articles et/ou travaux sur l'Internet


WELCOME TO EQUATORIAL GUINEA

 Guide  touristique de Guinée Équatoriale

Choisissez votre information


 

Ge-Infonet web Site,  mise à jour à Aléncity,  le hébergeur php " + date + " " ); document.write(lmonth + " " + year + ""); // End -->  

ANNOBON ET SES ALENTOURS 

Grande comme un mouchoir de poche, 6 km de long sur 2 km de large, Annobón est un gros caillou basaltique qui émerge de l'océan d'à peine 17 km2. Dominée par quatre sommets aux pentes abruptes, dont les Picos de Mazefin (831 m ) et de Foga (600 m), l'île doit son nom aux navigateurs portugais Joào de Santarem et Pedro de Escobar qui la découvrirent un premier janvier en 1471 ou 1472.Tout heureux d'approcher une terre aussi loin des côtes africaines (300 km du Gabon) , ils se souhaitèrent chaleureusement la bonne année en portugais " anno boni " et décidèrent

 d'appeler ainsi cette nouvelle terre qui devint au fil des temps Annobón.

Au cours des siècles, elle s'est maigrement peuplée de migrants venus d'Angola ou d'autres îles du golfe de Guinée, comme Sao Tomé et Principe, ainsi que de Bubi de l'île de Bioko.

Le farouche attachement des Annabonais à leur insularité tient certainement à leur isolement.

Bien que celle-ci ne possède pas d'importantes richesses, de nombreuses puissances européennes ont tenté d'y jeter leur dévolu, comme l'Espagne et la Hollande. Mais à chaque débarquement sur l'île, ils furent repoussés manu militari par la population. C'est ainsi que le comte espagnol d'Arjepelos venu revendiquer la propriété de l'île au nom de l'Espagne, y aurait trouvé la mort.

Les tentatives de colonisation et d'évangélisation échouant tour à tour, l'île demeura plus ou moins abandonnée à son sort. Aussi les Annabonais se donnèrent-ils plusieurs rois au cours de l'histoire, dont King Tom qui régna au début du XIXe siècle, personnage pittoresque dont les navigateurs approchant les côtes d'Annobón pour commercer ont laissé le portrait haut en couleurs d'un vieil homme très porté sur la bouteille.

Depuis le village de Pale, principale agglomération tout au nord de l'île, on peut organiser plusieurs excursions, dont la principale sera l'ascension du Monte Santiago, ancien volcan recelant un lac de cratère : le Lago a Pot.

Mais l'île d'Annobón est difficile d'accès du fait de son éloignement du Rio Muni et de l'île de Bioko : 600 km. Il n'existe pas d'aéroport sur ce piton basaltique, et seuls des cargos de marchandise le desservent.(*)

Espagnol

__________________________________________
  
(*).- Extrait du
doc. ministère de l'information

Anglais

Mise en garde aux usagers de ce Site: Ge-Infonet est un portail, nous ne font que centraliser dans notre Site,  toutes les  nouvelles publiées  par les journaux et/ou ouvrages qui parlent  de la Guinée Equatoriale. Nous ne sommes pas responsables du contenu de chaque article puisque le dommage ne peut être réparé que par celui qui l'a commis. Merci.                                           Warning to the users of this site: This site is a portal,we only centralise in our site , all the news published by newspapers and/or work that talks about equatorial guinea. we are not responsible of the content of each article  because You are strictly liable for your act.thanks   

Copyright (c) Guinéequatoriale-Info.Net (Ge-Infonet)     Tous droits réservés